La sève de bouleau

La sève de bouleau provient du bouleau blanc. Cet arbre à l'écorce blanche argentée, que vous reconnaitrez et caresserez facilement tant elle est lumineuse et lisse.

Lorsque l'on parle de sève, on imagine un liquide sirupeux, comme ce qui sort d'une branche coupée en 2. Ce n'est pas du tout le cas de la sève de bouleau, aussi appelée eau de bouleau. Composée en grande majorité d'eau, elle est transparente et liquide comme... de l'eau ! Les autres éléments qui la composent sont des nutriments : entre autres des oligo-éléments et des minéraux (Potassium, Calcium, Silicium, Magnésium, Phosphore, Zinc, Manganèse, Sélénium, Sodium, Cuivre, Fer, Cobalt, Or, Chrome, Lithium), 17 acides aminés dont l'acide glutamique, des vitamines, 2 hétérosides phénoliques (la monotropitoside et la bétuloside), des mucilages, des flavonoïdes,... C'est cette composition quasi-unique, cette alliance de nombreux nutriments qui lui confèrent toutes ses vertus.

La sève est ce liquide particulier qui nourrit l'arbre et assure sa vitalité. On distingue 2 types de sève : la sève brute et la sève élaborée.

La sève élaborée circule des feuilles vers les racines, c'est la "sève descendante". Elle est constituée d'eau, de sucres et de molécules produites par la photosynthèse dans les parties aériennes de la plante.

La sève brute circule, elle, des racines vers le haut de la plante. C'est la "sève montante". Elle est chargée en eau et en minéraux qu'elle a puisés dans le sol grâce à ses racines. Elle permet la croissance de l'arbre.

C'est à la sortie de l'hiver que la sève jaillit

Nous récoltons la sève brute. C'est elle qui, au printemps, monte dans l'arbre juste avant l'apparition des premières feuilles. On parle alors de montée de sève. Les températures moins fraîches, l'ensoleillement plus important et la lumière modifient l'état de l'arbre. Il sort de son état de dormance. Les bourgeons apparaissent, gonflent puis s'ouvrent sur de jolies feuilles et fleurs. L'arbre a besoin de nutriments et de minéraux qu'il puise dans le sol grâce à ses racines et que la sève va véhiculer. C'est la sève qui "débourre" les bourgeons, qui vont alors éclore.

Nous ne récoltons qu'une infime partie de ce que l'arbre produit de façon à ce que ça ne lui porte pas atteinte. En moyenne nous récupérons entre 3 et 5 litres dans les poches, sur 200 litres que l'arbre produit en moyenne.

Lorsque les premières feuilles apparaissent sur l'arbre et que la sève devient davantage chargée (plus épaisse, blanchâtre, aigre), nous arrêtons la récolte.

 

Ne pas confondre la sève de bouleau avec le jus de bouleau

Il ne faut pas confondre le jus de bouleau et la sève de bouleau. Le jus de bouleau est obtenu par décoction des feuilles de bouleau : il faut faire bouillir les feuilles dans de l'eau. La sève de bouleau, elle, coule directement de l'arbre préalablement percé d'un petit trou qui sera ensuite rebouché.

 

Il existe d'autres sèves que l'on peut consommer

Il existe d'autres sèves que l'on récolte mais elles ont moins d'intérêts nutritionnels que la sève de bouleau : la plus connue étant la sève d'érable qui est généralement transformée en sirop car elle est chargée en sucre. La sève de tilleul pourrait se récolter également mais elle n'a pas vraiment d'intérêts nutritionnels. L'eau de coco, elle, n'est pas une sève mais c'est une boisson végétale. Elle est récupérée à l'intérieur des fruits verts et contient des nutriments intéressants. Mais elle est riche en sucre à l'inverse de la sève de bouleau qui n'en contient que très peu.

 

Boire de la sève de bouleau

Lorsqu'elle sort de l'arbre au moment de la récolte, la sève de bouleau n'a pas d'odeur. Elle a un goût légèrement boisé et sucré. Si on ne s'en n'occupe pas elle fermente au bout de 3 à 4 jours. C'est pour cela que nous la stabilisons pour que vous puissiez profiter toute l'année de ses nombreux bienfaits.

La sève de bouleau peut se consommer de différentes façons : en cure de 21 jours (un demi verre à jeun le matin chaque jour), ou bien quotidiennement comme boisson saine et naturelle (au petit-déjeuner, en accompagnement d'un sandwich ou d'un déjeuner, lors d'une pause ou d'un gouter ou bien encore à l'apéro ou le soir avant de se coucher).

Tout le monde peut boire de la sève de bouleau. Faire une cure n'est en revanche pas conseillé pour les femmes enceintes et allaitantes, les enfants ou les personnes suivants un important traitement médical à cause de son action drainante. Si vous avez un doute n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin.

Connexion

Mot de passe perdu ?

Créer un compte ?